2.5 GESTION DES VALVES REGLABLES

QCM :

A. Tous les modèles de valves réglables peuvent se régler avec le même appareil.
B. Chaque modèle de valve réglable possède son kit de réglage.
C. Le système de visualisation de la pression d’ouverture par aimant tel que fourni dans le kit de réglage est fiable à 100%.
D. IL est plus prudent de valider la pression d’ouverture par une radiographie du crâne perpendiculaire à la valve.
E. La présence d’un réservoir peut servir à vérifier la perméabilité de la valve.

La pathologie en chiffres

Trois grands types de valves :

  • Valve à régulation de débit (ex : OSVII)
  • Valve à pression fixe (ex : Atlas)
  • Valve à pression réglable (ex : Polaris, Hakim, Strata, …)

Plusieurs types de valves, plusieurs gammes de pression, plusieurs systèmes de lecture de pression, plusieurs systèmes de réglage de pression …

Mémento didactique

Penser à demander la carte de valve au patient, et indiquer les changements de niveau de pression d’ouverture réalisés.

Les industriels fournissent généralement un outil de visualisation permettant de déterminer le niveau de pression d’ouverture. En l’absence de l’outil de visualisation, il est possible de faire une radiographie.

Nécessité d’une radio de crâne perpendiculaire au plan de la valve.
/ !\ attention au côté et aux valves implantées au niveau thoracique

Il peut être utile de réaliser les réglages de valve proche du service de radiologie pour contrôler le niveau de pression d’ouverture après le réglage : le système de mesure fourni par le fabriquant n’est pas fiable à 100%

Schématiquement :

  • Une augmentation de la pression d’ouverture est réalisée dans les cas d’hyperdrainage (tableau clinique peu spécifique semblable à celui de l’hydrocéphalie, tableau radiologique associant une diminution du volume ventriculaire/ des ventricules fentes et un élargissement des espaces péri cérébraux).
  • Une diminution de la pression d’ouverture est réalisée en cas d’hypodrainage (tableau clinique d’hydrocéphalie persistante, pas de diminution du volume ventriculaire).
    En cas de suspicion de dysfonction, une diminution des pressions d’ouverture peut servir de test de fonctionnalité.

Il est également conseillé de vérifier si la valve possède un RESERVOIR : il peut servir à « flusher » la valve pour vérifier sa perméabilité, ou à effectuer des ponctions le cas échéant (avec des risques infectieux non négligeables…) A FAIRE EN CONDITION STRILE +++
/ !\ Penser à indiquer le nouveau niveau de pression d’ouverture et la date à laquelle le changement est réalisé / !\

Algorithme décisionnel

Figure 1 : Correspondance entre le niveau de pression et la radiographie pour une valve Codman Hakim/micromedos

Figure 2 : Correspondance entre le niveau de pression et la radiographie pour une valve Medtronic Strata

Figure 3 : Correspondance entre le niveau de pression et la radiographie pour les différentes valves Sophysa Polaris

Réponse QCM :

BDE

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?