Diplôme de Compétence Etendue en Radiochirurgie et Radiothérapie Stéréotaxiques

Ce diplôme permet d’acquérir une compétence additionnelle professionnelle pour la prise en charge par Radiochirurgie et Radiothérapie Stéréotaxiques.

Historique de création

La radiochirurgie stéréotaxique, initialement développée au départ par les Neurochirurgiens dans les années 50, est devenue ces 20 dernières années une part importante de l’activité pour le traitement de nombreuses pathologies neurochirurgicales. Pour donner un exemple de la part grandissante de la radiochirurgie dans l’activité neurochirurgicale, le nombre de radiochirurgie intracrânienne dépassa en 2013 aux Etats-Unis, le nombre de craniotomie pour exérèse de tumeurs cérébrales intraparenchymateuse et reste toujours supérieur à ce jour.

La radiochirurgie est une activité particulière (encadrée par le décret ministériel n° 2007-364 du 19 mars 2007) bien qu’assimilée par l’ASN (autorité de sureté nucléaire) à la radiothérapie car elle utilise des rayonnements ionisants pour traiter, elle s’apparente plus à la neurochirurgie si l’on considère les indications qu’elle prend en charge et le mode opératoire. La délivrance de doses élevées de rayonnements ionisants en dose unique ainsi que la précision extrême requise par la nature de l’organe traité (le cerveau) rendent indispensables des exigences supplémentaires pour la sécurité des interventions radiochirurgicales.

La délibération n°2011-DL-0025 de l’ASN du 30 août 2011 relative à l’amélioration de la radioprotection lors de l’exercice de la radiothérapie en conditions stéréotaxiques stipule entre autres 2 éléments qui concernent la formation :

L’ASN estime que l’activité ne devrait être autorisée que pour des établissements disposant d’un équipement adapté et d’une équipe pluridisciplinaire complète et formée

Etant donné la complexité de cette technique, ainsi que le degré d’exactitude et de précision qu’elle impose, l’ASN considère qu’au-delà de la formation initiale, une formation complémentaire théorique et pratique en radiothérapie stéréotaxique est nécessaire pour les professionnels concernés (oncologues radiothérapeutes, personnes spécialisées en radio physique médical, neurochirurgiens, manipulateurs en électroradiologie médicale).

En réponse à la demande de l’ASN et en suivant les recommandations de l’European Union of Medical Specialists (Additional Competence Training in Neurosurgical (Stereotactic) Radiosurgery:Acta Neurochir 152:1267–1270, 2010), le Collège de Neurochirurgie a créé en 2012 le « Diplôme de Compétence Etendue en Radiochirurgie et Radiothérapie Stéréotaxiques ». Ce diplôme reconnu par l’ASN, est le seul à délivrer la compétence professionnelle pour cette pratique. Il répond également aux exigences de formation continue.

La commission scientifique et pédagogique

Ce diplôme professionnel est piloté par un conseil scientifique et pédagogique composé de neurochirurgiens, radiothérapeutes et radiophysiciens reconnus pour leur expertise dans le domaine de la radiochirurgie et de la radiothérapie stéréotaxiques. Ses membres sont :

  • Nicolas Reyns (Neurochirurgien Lille)
  • Christine Delsanti (Neurochirurgienne Marseille)
  • François Nataf (Neurochirurgien Paris)
  • Jean Sabatier (Neurochirurgien Toulouse)
  • Charles Valery (Neurochirurgien Paris)
  • Igor Latorzeff (Radiothérapeute Toulouse)
  • Xavier Murracciolle (Radiothérapeute Marseille)
  • François Dubus (Physicien Lille)
  • Pierre Duthil (Physicien Toulouse)
  • Jean Régis (Neurochirurgien Marseille, Président)

Une formation théorique

La commission pédagogique du DCE a établi la partie théorique composée de 120 heures de cours réparties en 10 UE (unité d’enseignement) composée de modules. Ces enseignements se déroulent sur plusieurs jours sur deux ans. Pour chaque module, les éléments suivant devront faire l’objet d’une attention particulière : neuroanatomie, histoire naturelle, évaluation clinique et paraclinique de l’état fonctionnel préopératoire et postopératoire, discussion des diagnostiques différentiels, des alternatives thérapeutiques et corpus de la littérature minimale à connaitre. Les candidats devront en plus avoir participé et validé le Cours Pratique Francophone de Radiochirurgie (16h de formation théorique et 8h de pratique) et le Certificat de Radioprotection. Les 10 UE sont :

UE 1 Socle de connaissances basiques (8h)
Module 1 : Fondamentaux (histoire du développement de la stéréotaxie, définition de la stéréotaxie et des techniques stéréotaxiques, introduction aux différentes techniques radiochirurgicales)
Module 2 : repérage Neuroradiologique (avantages, inconvénients, limites de chacune des modalités de repérage neuroradiologique)

UE 2 Aspects de dosimétriques (8h)
Module 1 : Planning dosimétrique (différents systèmes de modélisation, règles de base des plannings dosimétrique selon les techniques, l’index de conformité, de sélectivité et de gradient, règles de contrôle de qualité spécifique)
Module 2 : Radio physique (ainsi que des rayonnements ionisants, notion de dosimétrie fondamental, problèmes liés à la méthodologie des petits faisceaux, procédure de contrôle qualité, modélisations logicielles, procédure de contrôle « end to end »)
Module 3 : Radiobiologie (principes et de base des traitements en dose unique, en dose fractionnée et hypo-fractionnée, principaux modèles expérimentaux)

UE 3 Sécurité et contrôle qualité en Neurochirurgie (6h)

Module 1 : Prévention à des risques de la pratique (la check-list, la consultation d’annonce, les réunions de concertation pluridisciplinaire, les réunions de morbimortalité, l’accréditation individuelle, les indicateurs de bonnes pratiques)
Module 2 : Prise en charge et traçabilité des complications
Module 3 : Les Indicateurs de qualité

UE 3bis Sécurité et contrôle qualité en radiochirurgie (8h)
Module 1 : Radioprotection générale et des patients
Module 2 : contrôle qualité en radiochirurgie (contrôle qualité des imageurs, contrôle qualité clinique des différentes modalités d’image, contrôle qualité de la dose délivrée, contrôle qualité stéréotaxique)
Module 3 : Prévention des risques de la pratique (la check-list, la consultation d’annonce, les réunions de concertation pluridisciplinaire, les réunions de morbimortalité, l’accréditation individuelle, les indicateurs de bonnes pratiques) ; prise en charge et traçabilité des complications en radiochirurgie et radiothérapie stéréotaxique

UE 4 Tumeurs bénignes (18h)
Module 1 : Schwannomes vestibulaires (principes, règles dosimétriques, indications, repérage neuroradiologique, suivi dans les neurinomes ou dans les neurofibromatoses et traitement combinés) ; alternatives thérapeutiques
Module 2 : Méningiomes (rationnel, indications, spécificités dosimétriques, particularités des méningiomes du sinus caverneux, des méningiomes de la ligne médiane et traitement combinés) ; alternatives thérapeutiques
Module 3 : Autres tumeurs de la base du crâne (adénomes hypophysaires sécrétants et non-sécrétants, tumeurs glomiques, chordomes, chondrosarcomes, …) et alternatives
Modules 4 : Radiothérapie stéréotaxique (radiobiologie de l’hypofractionnement et de l’hyperfractionnement, équivalence radiobiologique, modélisation, indication dans les para-optiques, indications pour les lésions de grande taille)

UE 5 Malformations Vasculaires (8h)
Module 1 : traitement radiochirurgical des Malformations artério-veineuses cérébrales et alternatives thérapeutiques
Modules 2 : Traitement radiochirurgical des Fistules artério-veineuses ; alternatives thérapeutiques
Modules 3 : traitement radiochirurgical des cavernomes ; alternatives thérapeutiques

UE 6 Oncologie (16h)
Module 1 : radiochirurgie des métastases cérébrales (particularités dosimétriques, particularités des différentes histologies, indication de la radiothérapie pan encéphalique, traitement à la demande)
Module 2 : radiochirurgie et radiothérapie stéréotaxique dans la prise en charge des tumeurs gliales bénignes et malignes (gliomes bénins du tronc, gliomes de haut grade, principes, rationnel, spécificités dosimétrique, traitements combinés, spécificités du repérage radiologique)

UE 7 Neurochirurgie fonctionnelle (16h)
Module 1 : névralgie trigéminale essentielle et éventuellement symptomatique (SEP) et autres syndromes douloureux
Module 2 : Maladie de Parkinson et autres mouvements anormaux
Module 3 : Epilepsie MTLE, Hamartomes hypothalamiques, dysplasie
Module 4 : Traitement des troubles psychiatriques : Troubles obsessionnels compulsifs, Syndromes dépressifs sévères pharmaco-résistants ; alternatives thérapeutiques.

UE 8 Pédiatrie (8h)
Module 1 : Particularités de la radiochirurgie et de la radiothérapie stéréotaxique dans la population pédiatrique (particularité techniques, dosimétriques, spécificités liées au jeune âge, problèmes liés au cadre de stéréotaxie)
Module 2 : Malformation artério-veineuse en pédiatrie
Modules 3 : Tumeurs de l’enfant (craniopharyngiomes, épendymomes, médulloblastomes)

UE 9 Tête et Cou, radiothérapie stéréotaxique (8h)
Modules 1 : traitement radiochirurgical et radiothérapie stéréotaxique des tumeurs de l’œil et orbite (mélanomes, tumeurs orbitaires, spécificité de la fixation du cadre, spécificité dosimétrique et du contrôle qualité)
Module 2 : traitement radiochirurgical et radiothérapie stéréotaxique pour les tumeurs de la tête et du cou (tumeurs cervicales, lésions des nerfs, extra crâniennes, tumeurs glomique, particularité du contrôle qualité)

UE 10 Indications extra encéphaliques (8h)
Module 1 : traitement radiochirurgical et radiothérapie stéréotaxique des tumeurs spinales et paraspinales (métastases vertébrales, méningiomes spinaux, schwannomes des racines rachidiennes, particularité du contrôle qualité)
Module 2 : traitement radiochirurgical et radiothérapie stéréotaxique hors système nerveux central (pathologies pulmonaires, hépatiques, prostatique, …)

Une formation pratique

Les candidats effectuent une période de 12 mois de formation pratique dans un centre expert faisant partie de la liste sélectionnée par le conseil pédagogique du DCE de radiochirurgie et radiothérapie stéréotaxique. Celui-ci s’est référé aux exigences définies par l’UEMS pour qu’un centre déclarant pratiquer la radiochirurgie puisse prétendre au statut de centre de référence en radiochirurgie. Cette liste a été faite en 2012 suite à une enquête nationale visant à connaitre le nombre de patients traités par radiochirurgie, par radiothérapie stéréotaxique, les indications et l’implication des neurochirurgiens dans cette activité. Le nombre de publications scientifiques annuelles a été aussi pris en compte. Seuls les centres actifs d’un point de vue clinique avec plus de 200 interventions radiochirurgicales par an et ayant une production scientifique et rassemblant tous les critères de professionnalisme (unicité de lieu, présence des ressources humaines et techniques) ont été retenus. Les 4 centres certifiés sont actuellement :
Unité GammaKnife du CHRU de Lille
Unité GammaKnife du CHU de Marseille
Unité GammaKnife de la région Ile de France (hôpital Pitié Salpêtrière)
Unité GammaKnife du CHU de Toulouse.

Public

Ce diplôme s’adresse aux neurochirurgiens éventuellement et idéalement formés à la méthodologie stéréotaxique, qui souhaitent pratiquer la radiochirurgie, ils doivent obligatoirement valider ce diplôme professionnalisant qui est le seul reconnu par l’ASN.
Ce diplôme s’adresse aux onco-radiothérapeutes qui souhaitent acquérir une compétence additionnelle dans la prise en charge par radiochirurgie.
Il est conseillé de s’inscrire après avoir validé le DES de neurochirurgie ou d’oncologie option radiothérapie. En effet il s’agit d’une compétence additionnelle nécessitant d’avoir acquis les bases de la neurochirurgie générale ou de la radiothérapie oncologique. Il est nécessaire d’avoir acquis au préalable : les bases cliniques des neurosciences incluant la neuroanatomie, neuro imagerie, neurobiologie, physiopathologie des troubles neurologiques et neurochirurgicaux et leur prises en charge, les principes physiques des radiations ionisantes, de la radiobiologie et de la protection contre les radiations, les indications de la radiochirurgie stéréotaxique, ses limites et alternatives.
Ce diplôme ou plutôt certaines unités d’enseignements théoriques sont également ouvertes aux radiophysiciens et manipulateur en électroradiologie qui souhaitent compléter leur formation en vue d’exercer dans une unité de radiochirurgie.
Modalités de validation
Chaque UE est clôturée par une évaluation par QCM, résolution de cas cliniques, test de concordance de scripts, veille bibliographique et technologique.
La validation du diplôme est faite par la commission pédagogique du DCE qui compose le jury d’évaluation. Elle délivre le diplôme en association avec le Collège de Neurochirurgie. Elle tient compte de la présence qui est obligatoire du praticien à toute les UE, elle tient compte de ses travaux scientifiques et de son stage professionnel.

Contact

Pr Jean Régis (jregis@ap-hm.fr)
Secrétariat Pédagogique : Mm Manon Bruna
Email : manon.bruna@ap-hm.fr
Téléphone : 04 91 38 70 58
Dépôt de candidature :
Documents à envoyer au secrétariat pédagogique :
CV actualisé + lettre de motivation

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?